Retour à l'accueil   Chaleur & Fraîcheur : Nos conseils anti-arnaque !
 Chaleur & Fraîcheur   Prise de rendez-vous   Devis en ligne   Financement   Contact 
 
 
Economisez 30% d'énergies sans changer de matériel >>
Nos conseils anti-arnaques >>
Devis en ligne 
 Demande de devis

Qualifications
 

Certification VERITAS

Agrément QUALIPAC

Installateur agréé ATLANTIC

Confiance Atlantic

Qualifioul

Label Vert

 
Lexique
B - C - D - E - G - K - P - R
 

Biodégradation :

La biodégradation consiste en la décomposition ou la dégradation de matières organiques par des micro-organismes tels que des bactéries, des champignons ou des algues. Un matériau est appelé « biodégradable » lorsqu'il peut subir une biodégradation totale. La biodégradation est souvent utilisée pour le traitement des déchets naturels.
L'utilisation de matériaux biodégradables (des sacs en papier ou lieu de sacs en plastiques par exemple) est donc fortement recommandée pour préserver notre planète car ces matériaux se décomposeront beaucoup plus rapidement que les autres.

 
Biomasse :

On appelle Biomasse la quantité totale (exprimée en masse) de matière organiques d'origines végétales ou animales contenue dans un milieu naturel donnée. La combustion de biomasse est source d'énergie : elle permet de produire de la chaleur et de l'électricité
Retour haut ^
Combustible :

Un combustible est une matière qui en présence d'oxygène et d'énergie se combine à l'oxygène dans une réaction chimique produisant de la chaleur : la combustion.

Nous pouvons distinguer :

- les combustibles fossiles tels que le pétrole, le charbon, le gaz ect. Issus de matières organiques fossilisées, leur combustion rejette dans l'atmosphère du dioxyde de carbone CO2. Ces rejets de CO2 contribuent grandement à l'effet de serre et aux changement climatiques actuels.

- les biocombustibles tels que les biocarburants liquides, les copeaux et granulés de bois, les céréales et autres aspects de la biomasse issus de plantes vivantes. C'est une énergie renouvelable mais pas non-polluante car ils rejettent tout de même le CO2 qu'ils ont accumulé au cours de leur croissance par photosynthèse, mais dans une quantité beaucoup plus faible que les rejets de CO2 issus de la combustion d'énergies fossiles.

 
Consommation :

Votre consommation est mesurée en kWh (kilowattheures), elle dépend de la puissance de vos appareils et de leur durée d'utilisation.
Retour haut ^
Développement durable :

Le développement durable (ou développement soutenable) est selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l'environnement et le développement dans le rapport Brundtland :
«  un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »
Autrement dit, en s'appuyant sur des valeurs telles que la responsabilité, le partage, l'innovation, la précaution, la prévention ou la solidarité, il s'agit d'affirmer une approche double et conjointe :
- dans l'espace : chaque habitant de la terre a le même droit aux ressources de la Terre
- dans le temps : nous avons le droit d'utiliser les ressources de la Terre mais le devoir d'en assurer la pérennité pour les générations futures.

 
Dioxyde de Carbone CO2 :

Aussi appelé gaz carbonique, le CO2 est le résultat de la combinaison de l'oxygène avec le carbone. C'est un gaz incolore, indolore et non toxique. Il est produit notamment par la respiration des êtres vivants et des végétaux mais surtout par la combustion des énergies fossiles tels que le pétrole, le gaz ou le charbon. C'est un gaz à effet de serre, comme une quarantaine d'autres gaz, mais il représente à lui tout seul environ 70% de l'ensemble des émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère terrestre.
Retour haut ^
Ecologie :

L'écologie est l'étude scientifique des interactions qui déterminent la distribution et l'abondance des organismes vivants. Elle étudie deux grands ensembles : les êtres vivants dits (biocénose) et leur milieu physique (biotope), le tout formant l'écosystème. L'écologie étudie les flux d'énergie et de matières circulant dans un écosystème.
Le terme « écologie » fut inventé en 1866 par le biologiste allemand Ernst Haeckel qui le désignait en ces termes : « (...) la science des relations des organismes avec le monde environnant, c'est-à-dire, dans un sens large, la science des conditions d'existence. »

 
Effet de serre :

L'effet de serre est un processus naturel de réchauffement de l'atmosphère terrestre : cette dernière laisse pénétrer les rayons du soleil pour mieux les retenir, comme dans une serre. C'est grâce à la présence dans l'atmosphère de gaz à effet de serre tels que le CO2 que cette capture est possible. Ce processus a pour conséquence l'augmentation de la température à la surface de la Terre. Si l'effet de serre n'existait pas, la température moyenne de la planète passerait de 15°C à environ -18°C.

 
Energie solaire :

L'énergie solaire est l'énergie que dispense le soleil par son rayonnement, directement ou de manière diffuse à travers l'atmosphère. C'est une énergie renouvelable et non polluante. Grâce à divers procédés, elle peut être transformée en une autre forme d'énergie utile pour l'activité humaine comme la chaleur ou l'électricité.

 
Energies fossiles :

Les énergies fossiles désignent les énergies provenant de l'exploitation de roches issues de la fossilisation des êtres vivants : pétrole, gaz naturel et charbon (houille). Leur exploitation est source d'énergie mais génère des déchets et surtout entraîne l'émission de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Elles sont présentes en quantité limitées et sont non renouvelables à l'échelle de temps humaine.

 
Energies géothermiques :

Le sous-sols de la Terre contiennent de la chaleur dont la température augmente en fonction de la profondeur. Faire usage de l'énergie géothermique consiste à exploiter cette chaleur naturelle pour la transformer en électricité ou en chauffage. Utiliser la géothermie comme source d'énergie offre deux avantages : elle est renouvelable et ne dépend pas des conditions atmosphériques, ce qui en permet l'utilisation continue.
Energies photovoltaïques
L'énergie photovoltaïque désigne l'énergie récupérée par des panneaux photovoltaïques pour la transformer en électricité. A partir du rayonnement solaire, les cellules photovoltaïques du panneau solaire produisent du courant continu. Cet électricité peut alors être utilisée pour éclairer, chauffer, recharger...

 
Energies renouvelables :

Les énergies renouvelables sont des énergies dont les ressources sont inépuisables (l'eau, le vent, le soleil) ou inépuisables à condition d'être exploitées correctement (la biomasse, la géothermie). Elles permettent de produire du chauffage, de l'électricité ou même du carburant (biocarburants). Leur utilisation est d'un grand intérêt écologique car elle est peu voire pas polluante et n'entraînent pas d'émissions de gaz à effet de serre.

 
Eolienne :

Une éolienne permet de transformer l'énergie mécanique du vent en énergie électrique. Elle est composée des éléments suivants :
- un mât permettant de placer le rotor à une hauteur suffisante pour permettre son mouvement et d'être entraîné par un vent plus fort et régulier qu'au niveau du sol.
- un rotor composé de plusieurs pales (en général trois, l'hélice) et du « nez » de l'éolienne.

En entraînant la rotation des pales de l'hélice, le vent crée une énergie mécanique qu'un transformateur convertit en énergie électrique. L'énergie éolienne est une source d'énergie renouvelable et propre mais qui reste toutefois soumise aux conditions climatiques.
Retour haut ^
Gaz naturel :

Tout comme le pétrole et le charbon, le gaz naturel est une énergie fossile provenant de gisements souterrains. Il est composé essentiellement de méthane et est généralement transporté par l'intermédiaire de gazoducs. Il se caractérise par une excellente efficacité énergétique et est aujourd'hui la deuxième source d'énergie la plus utilisée au monde après le pétrole 
Retour haut ^

Kilowattheures :

Le kilowattheure kWh est une unité de mesure d'énergie valant 3,6 mégajoules. Elle est généralement pour mesurer l'énergie électrique. Elle correspond à l'énergie consommée par un appareil d'une puissance égale à un kilowatt (1 000 watts) fonctionnant pendant une heure.
Pour exemple, un kilowattheure permet de chauffer 30 litres d'eau ou de s'éclairer avec une ampoule de 100 watts pendant 10 heures.

Retour haut ^

Pollution :

La pollution est généralement définie comme ce qui rend un milieu malsain. Selon l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME), il y a pollution lorsqu'il y a détérioration de l'environnement à cause de substances chimiques, physiques ou organiques qui ne peuvent pas ou plus être éliminées naturellement par l'écosysteme. L'activité humaine est la principale origine de la pollution.

Retour haut ^

Recyclage :

Le recyclage est un procédé de traitement des déchets provenant des industries et des déchets ménagers. Il permet de réintroduire dans le cycle de production d'un produit des matériaux qui le composent. Un exemple qui illustre bien le recyclage est celui de la fabrication de bouteilles neuves avec le verre de bouteilles usagées.
Le recyclage a deux conséquences écologiques majeures : la réduction du volume de déchets et la préservation des ressources naturelles. C'est une des activités économiques de la société de consommation.

Retour haut ^

 
 Certificats agréés   Conseils anti-arnaque   Plan du site   Mentions légales   Lexique   Nous contacter